SMICVAL : RAMASSAGE DES POUBELLES

  • RAMASSAGE HEBDO Dès le 25 mai
Le service de collecte reprendra à 100% aux jours de collecte habituels.

Réouverture des Pôles Recyclage (déchèteries)  Dès le 11 mai

Les Pôles Recyclage vont rouvrir de façon progressive pour les végétaux et les cartons uniquement (+ emballages recyclables)

  • Chaque jour, 2 Pôles Recyclage différents ouverts (1 dans le Libournais + 1 en Haute-Gironde)
  • Du lundi au vendredi de 8h à 20 h.
  • Pour les végétaux (hors tonte) et cartons uniquement
  • Sur rendez-vous uniquement
  • Réouverture de l’ensemble des Pôles Recyclage Dès le 8 juin (déchèteries) pour toutes les matières (toujours sur RDV)

PRENDRE RDV

INFOS SITE … Fin des PERTURBATIONS

Le site a retrouvé sa santé. Si toutefois il y avait encore des ratés n'ésitez pas à nous le faire savoir en nous écrivant par E-mail

INFOS EXPRESS et utiles !

VOS DÉMARCHES ADMINISTRATIVES
Aller sur le site SERVICE-PUBLIC 33

SMICVAL
: PROCHAINS RAMASSAGES DES DÉCHETS SUR LA COMMUNE DE TAURIAC la page sur le site du SMICVAL
CLIQUEZ ICI

Que dit WIKIPÉDIA de nous ?

Enregistrer

Enregistrer

Une toiture neuve … à l’identique

L’église Saint Etienne de Tauriac se pare d’un toit rénové.MONTAGE-POT-EGLISE-web

Le 5 juin dernier, Mme Saez Maire de Tauriac,accueille l’abbé Tuffrau, Mr Lamendin architecte des monuments historiques, Mr Touret Maire de St Ciers de Canesse Vice Président de la CDC de Bourg, Mr Delage représentant l’entreprise TMH et de nombreux tauriacais, pour inaugurer les travaux de réfection du toit de l’église.

Cet édifice du XIIè siècle, de style roman saintongeais, classé dans sa totalité aux monuments historiques en 2005, est un petit bijou du genre. Construit sur les fondations d’une ancienne église, malgré des transformations, des démolitions, il conserve aujourd’hui, des pans importants de l’époque. Sa façade qui comporte des sculptures représentant un agneau, un cavalier, ainsi que les modillons, demeure l’attrait principal. A l’intérieur on remarque le chapiteau qui raconte le martyre de Saint Etienne, mais aussi l’excavation laissant apparaître le niveau originel du sol.

Mme Saëz a souligné la délicatesse du travail accompli par les entreprise et a fait part de son émotion face à la charpente en forme de coque de bateau renversée, comportant des pièces âgées de plus de 900 ans.

Elle a remercié chaleureusement les institutions qui ont contribué au financement du projet, dans le cadre des aides attribuées aux monuments historiques :

l’Etat par la DRAC pour 132 000 €

le Conseil Régional pour 47 250 €

le Conseil Général pour 42 850 €

l’aide parlementaire de Mr Madrelle sénateur pour 20 000 €

Les travaux, maîtrise d’oeuvre comprise, se sont élevés à 315 000 €, la part restant à charge de la commune à 72 900 € couverte par un prêt bancaire.

Mr Lamendin, architecte des monuments historiques, a retracé le détail des réalisations du chantier.

La réunion a été clôturée, comme il se doit, par un vin d’honneur.

Comments are closed.